Le konjac, ça se mange aussi! La preuve en image

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler d’un aliment que j’ai découvert en faisant mes courses. Il s’agit du Konjac. Bon ok, ce n’est pas une grande découverte puisqu’étant une ex-dukanaute, c’était l’aliment phare du moment! Cependant je ne l’ai jamais goûté puisqu’à l’époque, ça coûtait cher et on en trouvait que sur internet!
Alors c’est quoi cet aliment dont le nom nous fait penser à une prise de Kung-fu : konnnnnnnnnnnnnn-jac! mdrrrrrr (je suis pas toute seule dans ma tête)


          Le Konjac est une plante vivace qui pousse dans les forêts tropicales et subtropicales de l’Asie de Sud-Est. Le Konjac a pour caractéristique une basse teneur en calories (5-10 calories pour 100gr) et une teneur en fibres (2-3gr par 100gr). C’est donc un allié minceur à prendre en considération! Le Konjac a d’autres vertus, notamment dans le domaine de la santé. Il est utilisé au Japon pour lutter contre le cancer, le cholestérol et le diabète. Il a également un effet laxatif.
 
Merci tonton Wiki pour toutes ces informations!
 
Maintenant dans la pratique cela donne quoi? Vous vous rappelez de mes tagliatelles aux crevettes?  photo ICI) J’ai eu envie de reproduire la même recette mais avec du Konjac! J’ai pas été déçue! 
A l’ouverture du paquet, le konjac a une odeur un peu d’iode. Mais cette odeur disparaît au rinçage.
La préparation est simple! On rince d’abord à l’eau claire puis on les plonge dans une eau bouillante pendant 2, 3 minutes, on égoutte puis accommode à notre convenance.
 
Voici donc mon plat de ce midi! Je me suis vraiment régalée!!! Je vais retourner en courses pour prendre plus de paquet! A moi les bolognaises, carbonara, pesto sans culpabiliser!!
Testez et donnez-moi votre avis!
 

 

 

Big up
 
Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *